• La Suisse fait elle semblant ?? pour sauver l'épargne des européens ???

     

    Mercredi 26 Février 2014

     

    Le secret bancaire en accusation aux USA

    Le Sénat américain détaille ses charges contre Crédit Suisse cliquer

     

    Le compte rendu

     

    REPORT - OFFSHORE TAX EVASION (Feb 26 2014)-1.pdf

     

    X X X X X

     

     

    Dans notre lettre du lundi 24 février nous nous demandions si la ministre faisait semblant.

     

    Pour recevoir la lettre d’efi inscrivez-vous en haut à droite 

     

    SUISSE Echange automatique
     La madrée ministre suisse baisse t elle  les bras sur les contreparties
    suiise luxemnourg.jpg
    ou fait elle semblant ??cliquer

     

     

    Alors que le même jour une réunion entre le Luxembourg et la suisse se tenait cliquer

     

    Luxembourg et échange automatique: un point d'étape à suivre

     

    le compte rendu  du G 20 sur l’échange automatique

     

    La Suisse, qui souhaitait attendre l'établissement d'une norme pour prendre une décision, doit maintenant accélérer le processus décisionnel, a déclaré la ministre suisse des Finances Eveline Widmer-Schlumpf, au journal Neue Zuercher Zeitung jeudi 20 février). 

     

    ««Wir müssen uns jetzt schnell positionieren»

     

    Note de P Michaud la véritable question est de savoir quelle zone financiere gérera l'épargne des européens avec les  conséquences  sur les risques financiers et notre développement tant au niveau des emplois et de l'investissement productif et alors que les USA n'ont pas 'encore 'adopté les règles - non obligatoires- 'proposées par le Gafi et demandent déjà des exceptions sur l''échange automatique !!!  (lire lettre EFI du 17.02) afin d'assurer le refiancement de leur déficit par l'épargne européenne et non plus chinoise ou saoudienne!!

     

    La guerre de  l'épargne commence t elle ??

     

    La réponse nous a été donnée  par le temps du 25 janvier

     

    La Suisse ne va pas se précipiter pour concrétiser
    l’échange automatique  cliquer

     

    par Yves Petignat

    Les Etats membres du G20 veulent mettre en place dès fin 2015 les nouvelles normes pour l’échange automatique d’informations. La Suisse semble surprise de la rapidité du processus. Elle n’entend pas commencer ses travaux législatifs avant l’an prochain, ce qui fait douter de sa réelle volonté

     

  • UE et suisse. Le vote sur l’immigration (à suivre)

     suisse europe.jpgle peuple suisse a décidé de rétablir un  contrôle administratif sur l’établissement des ressortissants étrangers sur son territoire 

    A notre habitude nous de prenons pas position
    mais apportons des éléments de réflexions

     

     

    Qui donc a l’intelligence politique ?

    L’Allemagne tend la main à Berne cliquer

    En visite d’Etat en allemagne, Didier Burkhalter ,le président de la suisse, a promis que la Confédération ne discriminera pas les membres de l’Union européenne. A son tour, la chancelière Angela Merkel a garanti son soutien dans les négociations à venir

    La Suisse pourra compter sur l’Allemagne dans les négociations à venir avec l’Union européenne (UE). Angela Merkel a déclaré mardi que son pays s’engagera pour trouver des «solutions raisonnables». En contrepartie, Didier Burkhalter a promis que la Suisse ne discriminera aucun Etat de l’UE. 

    Montebourg: «Le vote des Suisses est un suicide collectif» cliquer et surtout lisez les commentaires

    Le ministre français du Redressement productif est revenu ce mardi 18 matin sur le contingentement des immigrés voté par les Suisses le 9 février. Il compare ce vote à la politique menée par le Front national.

    Quant au partant  Baroso  cliquer  

     

    Accord entre la suisse et la Communauté européenne
    sur la libre circulation des personnes

     

    Rappel les traités ne s’appliquent pas en matière fiscale

     

    Le traité d’égalité de traitement de 1882 sera t il remis en cause?

     

    lire la suite dessous

    Lire la suite

  • Europe:JC Junker est candidat à la présidence de la commission

    junker.jpgElections européennes cliquer 

     

    Pour la première fois, le  parlement européen et non  les états désignera le président de la commission et ce conformément à l’article 14 du traité de Lisbonne

     

     

     

    Jean Claude Junker (PPE), l’homme qui sait dire non aux technocrates  , l'homme qui sait distinguer la real politik de l'ideal politik,soutenu par Mme Merkel (cliquer) a décidé  le 15 février de se présenter aux votes  des parlementaires elus en mai prochain pour devenir le président de la commission européenne .

    En cas d’élection, de grands changements dans la politique de l’actuelle commission seraient à envisager. notamment dans le pacte des stabilité financière qui donne à la commission un droit de grosses remontrances  sur les budgets des etats en déficit excessif .

     

    Il convient donc d’attendre gentiment le départ de Baroso et de son équipe

    et les nombreuses questions qui fachent seront reportées 

     

     article 126  du  traite de Lisbonne ,

     

    Le dossier parlementaire  sur la Loi n° 2012-1171 du 22 octobre 2012 autorisant la ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'Union économique et monétaire 


      le droit de remontrance à l’encontre d’un état récalcitrant


     

    Pouvoirs et majorités dans le traité de Lisbonne

     le traité de stabilité financière

    Règlement (ue) n o 473/2013 du parlement européen et du conseil du 21 mai 2013

     

     1 En vertu du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, les États membres doivent considérer leurs politiques économiques comme une question d'intérêt général, leurs politiques budgétaires doivent respecter le principe de finances publiques saines et leurs politiques économiques ne doivent pas risquer de compromettre le bon fonctionnement de l'Union économique et monétaire

     

     

  • Dividendes et intérêts; le nouveau régime d'imposition

    Les BOFIP du 11 février 2014

    dividende.jpg 

    Le régime antérieur au 1er janvier 2013 :
    l’option du prélèvement libératoire

     

    le régime fiscal des revenus de capitaux mobiliers permettait, jusqu’à la Loi de Finances pour 2013, aux contribuables fiscalement domiciliés en France de choisir deux modalités d’imposition alternatives :

    L’imposition par un prélèvement forfaitaire, libératoire de l’impôt sur le revenu, sur option du contribuable, ce prélèvement permettant un acquittement à la source de l’impôt dû ;

    L(imposition au barème général de l impôt sur le revenu

     

    Le régime depuis le 1er janvier 2013 :
    une retenue à la source non libératoire

     

    Une synthèse de la réforme

     

    Le Bulletin officiel des finances publiques - Impôts est mis à jour des dispositions de l’article 9 de la loi n° 2012-1509 du 29 décembre 2012 de finances pour 2013

     

    La soixantaine  de BOI de mise à jour

    .

    Cet article supprime notamment l’option pour le prélèvement forfaitaire libératoire pour les revenus de capitaux mobiliers perçus à compter du 1er janvier 2013.

    En complément, il est instauré à compter du 1er janvier 2013 un acompte prélevé à la source au taux de 21 % pour les dividendes et 24 % pour les intérêts, imputable sur l’impôt sur le revenu dû au titre de l’année  de perception des revenus concernés, l’excédent éventuel étant restitué.

    Cet acompte s'applique obligatoirement lorsque l'établissement payeur des revenus est situé en France.  

     

    Cependant, peuvent demander à en être dispensés les ménages dont le revenu fiscal de référence (RFR)  de l'avant-dernière année est inférieur à certains seuils

     

     

    Obligations déclaratives et de paiement du prélèvement forfaitaire et des prélèvements sociaux correspondants lorsque l'établissement payeur est établi hors de France 

    la déclaration spécifique n° 2778-DIV (CERFA n° 13658). 

    notice explicative.

    BOI-RPPM-RCM-30-20-50- du 11.02.2014

  • SULLY,PINAY,MENDES et BERE vont ils revenir ??

    sully.jpg

     PINAY.jpg

    Cette période d’incertitude morale politique et économique durant laquelle la mère La trouille est venue  habiter l’esprit d’un grand nombre de nos  concitoyens et entrepreneurs va un jour s’arrêter si vous croyez à la perfectibilité du genre humain

     

    Cette future  période va projeter notre pays et nos concitoyens dans des projets porteurs d'avenir crédibles car réalistes et non démagogiques.

    Notre histoire a connu un certain nombre de ces périodes de l’esprit noir

    Nous nous en sommes toujours sortie grâce à  une nouvelle confiance apportée par des hommes d’avenir  

    DES FINANCES PUBLIQUES AU SERVICE DE NOTRE AVENIR 

     

    Rompre avec la facilité de la dette publiquepour renforcer

    notre croissance économique

    et notre cohésion sociale

    Par Michel Pébereau (2005) 

     

     

    Réforme fiscale; un pré projet

     

    Notre histoire collective nous remet en mémoire différentes personnalités qui ont su faire adhérer nos concitoyens à des réformes impopulaires

    BERE.jpg

    MENDES.jpg"BONS GESTIONNAIRES
    DE L 'INTERET COLLECTIF"

     

    ILS  ONT SU EN EFFET DEPASSER LE DEBAT

    D'UNE PROCHAINE ELECTION


     POUR ALLER AU DELA
     


     POUR AGIR POUR LA PROCHAINE GENERATION

     

    En paraphrasant F Mitterrand lors de l'éloge funèbre de P Bérégovoy

    "ces hommes ont  consacré toute leur  énergie à convaincre nos  concitoyens que la justice sociale doit être le but de toute action politique et qu'elle ne peut être construite que sur une économie solide, moderne et transparente. Ils  savaient que ce sont d'abord les plus modestes qui paient les illusions de la facilité."

    Francois Mitterand, avocat au Barreau de Paris, président de la République

     

    Antoine Pinay           Le Duc SULLY

     

    Pierre Mendès France       Pierre Bérégovoy

     

     

  • Crédit immobilier Une crise en sommeil ???!!!

    SUBPRIME1.jpgRevirement de jurisprudence

    La cour de cassation va-t-elle réveiller
    une crise du crédit immobilier?

    Encore une nouvelle insécurité fiscale et juridique
    à la française

     

    La Cour de cassation a jugé le 12 septembre 2012 que le cautionnement hypothécaire consenti par tous les associés d'une société civile immobilière sur son unique bien immobilier, en garantie d'un prêt qui n'entre pas dans son objet social, n'est valide que s'il n'est pas contraire à son intérêt social
                                          (Cass. civ., arrêt du 12 septembre 2012, n°11-17948).

    Le cautionnement, même accordé par le consentement unanime des associés, n'est pas valide s'il est contraire à son intérêt social. Une garantie consentie par une société civile immobilière est contraire à son intérêt social dès lors que la valeur de son unique bien immobilier est inférieur au montant de son engagement et qu'en cas de mise en jeu de la garantie, son entier patrimoine doit être réalisé, ce qui est de nature à compromettre son existence même (Cass. civ., arrêt du 12 septembre 2012, n°11-17948).

    La stricte application de cet arrêt ne va-t-il pas remettre en cause les nombreuses cautions hypothécaires accordées par des sociétés civiles immobilières et ce conformément à des solutions légales et bien adaptées aux anciennes jurisprudences

    Déjà des banques menacent de résilier ce type de crédit et ce sans que les associés puissent apportés d’autres formes de garantie. Va t on vers des défauts généralisés ??

    Une caution garantie par des parts de SCI a t elle la même "solidité financière"
    qu' une caution hypothécaire ?

    Quelle sera la nécessaire réponse des pouvoirs publics ??

    Le trésor public sentant le danger d’une remise en cause brutale d’une pratique légale parfaitement rodée a livre sa prudente  appréciation de sioux par un BOI du 5 février 2014

    Sûretés et garanties du recouvrement - Cautionnement
    - Règles de validité de droit commun des contrats

    BOI-REC-GAR-20-40-10-10  du 5 février 2012

    La pratique actuelle ( en préparation

  • Don manuel et présent d usage / Le BOFIP du 28 janvier 2014

    DONATION MANUELLE.jpg
    La Cour de cassation a jugé que les dons manuels découverts par l'administration, à l'occasion d'une vérification de comptabilité, ne sont pas révélés par le donataire au sens des dispositions de l'article 757 du CGI (Cass. Com, arrêt du 16 avril 2013 n° 12-17414, ).

    MAJ JANVIER 2014

    Le Bofip confirme

    BOI-ENR-DMTG-20-10-20-10 du 28.01.14 

    Cour de cassation,Chambre commerciale, 16 avril 2013, 12-17.414,

    Cour de cassation,Chambre commerciale, 15 janvier 2013, 12-11.642,  

    La doctrine administrative le rescrit du 3 avril 2013

     La Cour de cassation a rendu deux arrêts concernant la reconnaissance judiciaire des dons manuels.

    Lire la suite

  • Le dispositif Dutreil-succession-donation

     heritage heureux 3.jpgMis en place pour la 1re fois en 2000 et régulièrement modifié depuis, le pacte Dutreil permet de réduire le coût de la transmission d’entreprise par donation ou succession.

    l'administration fiscale ayant  mis à jour sa doctrine en intégrant l'arrêt de la Cour de cassation en date du 10 septembre 2013 (n°12-2140) qui a jugé que l'article 787 C du code général des impôts (CGI) n'exige pas que le défunt exploite encore l'entreprise individuelle au moment de son décès

    (Cass. Com., arrêt du 10 septembre 2013 n° 12-21140,)

    Succession rescrit controle valeur

    RAPPEL SYNTHETIQUE

    La transmission d’une société 
    LE BOFIP DU 9 SEPTEMBRE 2013 

     

    La transmission d’une entreprise individuelle ou assimilée 

    Le BOFIP DU 7 FEVRIER  2014

    LIRE CI DESSOUS

    Lire la suite